> >

[] [ ]

Dpenses exceptionnelles pendant le ramadhan...

(Tags)
 
Kenya : pendant l'attaque de Garissa... Emir Abdelkader 0 2015-04-16 12:03 PM
Dpenses de sant : les mnages se ruinent en soins Emir Abdelkader 0 2015-03-25 04:08 PM
Les dpenses des Algriens ont tripl Emir Abdelkader 0 2014-12-28 11:46 AM
Des mesures de scurit exceptionnelles pour Ghardaa Emir Abdelkader 0 2014-03-18 03:11 PM
Dpenses militaires en 2013: LAlgrie 20me mondial, le Maroc 46me Emir Abdelkader 0 2014-02-06 08:26 AM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2016-07-04
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,944 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Dpenses exceptionnelles pendant le ramadhan...

Dpenses exceptionnelles pendant le ramadhan, gaspillage, achats des vtements pour lAd La crise a-t-elle rellement impact les Algriens?

Le got prononc de nos concitoyens pour la surconsommation durant le mois sacr nindique pas que la socit est mal en point, malgr lalarmisme ambiant qui sest empar des pouvoirs publics et de la classe politique suite la dgringolade des prix du ptrole.
Les rserves de changes spuisent. La trsorerie du pays seffrite. Les quilibres budgtaires sont menacs. Le gouvernement panique et annonce une nouvelle re conomique qui sappuierait sur un modle de croissance qui affranchirait le pays de son addiction lor noir. LAlgrien, lui, reste zen. Le got prononc de nos concitoyens pour la surconsommation durant le mois sacr nindique pas, en effet, que la socit est en crise malgr lalarmisme ambiant qui sest empar des pouvoirs publics et de la classe politique suite la dgringolade des prix du ptrole. Tout donne limpression que le pouvoir dachat de nos compatriotes ne sest pas autant rod que laurait voulu la flambe des prix, mais aussi, la dprciation de la monnaie nationale par rapport aux autres devises trangres, leuro et le dollar en particulier, rfrences des marchs financiers internationaux. Depuis leffondrement des prix du ptrole, il y a deux ans, passs entre le mois de juin 2014 et aujourdhui de quelque 115 dollars le baril moins de 50 dollars actuellement, les voyants ont vir du vert au rouge. Les rapports des institutions financires, Fonds montaire international et Banque mondiale, qui se sont succd ont tous tir la sonnette dalarme.
Leurs experts ont mis en exergue la fragilit des conomies des pays producteurs de ptrole qui dpendent essentiellement des revenus de lor noir comme ils leur ont conseill plus de prudence quant leurs dpenses tout en leur recommandant de diversifier leurs conomies. LAlgrie ny a pas chapp, mme si la robustesse de son conomie a t releve. Sous dautres cieux cela aurait suffi dclencher un vent de panique. Le dbat et les ractions ont certes, t vifs, mais pas au point den faire un sujet rcurrent. Une fixation. Des mesures ont t prises par le gouvernement (rduction de la facture des importations, promotion de la production nationale, bancarisation de largent de linformel, emprunt obligataire) pour faire face cette conjoncture conomique annonce comme dvastatrice. Lopposition a saisi loccasion pour tirer boulets rouges sur lExcutif. Les experts ont sorti de leurs tiroirs, leurs thories tout en prodiguant leur mdication pour sortir de la dpendance au ptrole. Et les Algriens quont-il chang leurs habitudes? Pratiquement rien, si lon se rfre la fivre acheteuse qui sempare deux durant le mois de Ramadhan rput pourtant comme la priode o les prix des produits de consommation, les viandes, les fruits et lgumes, senvolent. Les dpenses sont exceptionnelles. Le gaspillage est toujours aussi important, si ce nest plus durant le mois bni. 4 millions de baguettes de pain par jour sont jetes. En priode de Ramadhan, il est entendu que lon peut le multiplier par deux ou trois sans trop de risque de se tromper LExpression du 22 juin 2016). Le budget consacr lachat des vtements de lAd est faramineux.
Le budget moyen consacr cette anne par les mnages algriens aux vtements de lAd el-Fitr est de 8000 DA par personne, a indiqu le vice-secrtaire gnral charg de linformation de lAssociation pour la protection et lorientation du consommateur et son environnement, Samir Elksouri. O lAlgrien que lon dit saign aux quatre veines pendant le mois sacr trouve-t-il le moyen de faire face une dpense aussi sale. Pour une famille de quatre personnes cela reprsenterait prs de 50.000 DA! Une piste pourrait apporter en partie la rponse. La famille nuclaire algrienne continue de reposer sur un systme de solidarit traditionnel. Les liens qui unissent les membres de la famille largie nont pas clat au point de remettre en cause la cohsion du groupe. Cest probablement l que rside la force de la socit algrienne pour amortir les impacts provoqus par les situations les plus dlicates.



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Dpenses exceptionnelles pendant le ramadhan...




01:55 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,