> >

[] [ ]

Interrogatoire du dput Bouabdallah dans une caserne...

(Tags)
 
attaque terroriste au habhab contre une caserne de larme Emir Abdelkader 0 2015-07-26 06:41 PM
Batna: attaque terroriste contre une caserne Emir Abdelkader 0 2015-07-26 12:53 PM
Des dizaines de fourgons de police quittent la caserne... Emir Abdelkader 0 2014-10-15 12:32 AM
Tunisie : attaque contre une caserne, un militaire tu Emir Abdelkader 0 2014-08-03 07:03 PM
Tunisie : lun des suspects dans lassassinat dun dput arrt Emir Abdelkader 0 2014-02-09 01:09 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2016-07-17
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 44,681 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Interrogatoire du dput Bouabdallah dans une caserne...

Interrogatoire du dput Bouabdallah dans une caserne Hydra: Les silences troublants de Sadani et de lAPN


Le secrtaire gnral du FLN, Amar Sadani, qui avait mis de lexcs dans sa bravade rclamer lloignement du DRS de la vie politique nationale, naura pas eu le courage ne serait-ce que de soffusquer du terrible interrogatoire subi par un cadre de son parti, le dput Wahid Bouabdallah. À lorigine, un entretien au site lectronique TSA. Le dput Wahid Bouabdallah, ancien directeur gnral de la compagnie arienne Air Algrie, dit tout haut ce quil pense sur un large spectre de questions lies la politique nationale et lenvironnement rgional. Le ton est inhabituellement affranchi des prudences coutumires chez la nomenklatura, notamment lorsquil sagit de sujets sensibles.
La raction ne sest pas fait attendre. Elle nest pas venue de la justice. Elle ne sest pas non plus confine en une diatribe politique. Terrible, elle a consist en un interrogatoire muscl de plus de trois heures dans la caserne Antar, dans le quartier hupp dHydra, sur les hauteurs dAlger. Le journal El Watan rapporte dans sa livraison de jeudi que le malheureux dput a relat son supplice moral dans une lettre adresse au prsident de la Rpublique. Certains de ses collgues parlementaires auraient t rendus destinataires de copies de la lettre.
Wahid Bouabdallah raconte quil a t convoqu par un certain colonel Smal de la Direction de la scurit intrieure (DSI) et que, une fois lintrieur de la caserne, il a t pris en charge, comme on dit, par un officier qui lui a reproch son propos sur lancien ministre de lÉnergie et des Mines, Chakib Khelil, son commentaire sur la mise la retraite de lex-patron du DRS, le gnral Toufik, ses dclarations sur le roi du Maroc, Mohammed VI, etc. Linterrogatoire a t dcrit comme extrmement brutal par le dput qui a voqu une ambiance lectrique et tendue.
Daprs la victime, lofficier des services qui la interrog sest mme autoris de vouer aux gmonies la famille Boubadallah, famille rvolutionnaire. Le dput a quitt la caserne tellement affect que sa sant en a pris un coup. Il a fait un AVC qui lui a valu une hospitalisation dans un hpital franais.
Un tablissement niois, confie une source proche de Bouabdallah. Le harclement, cependant, sest tendu aux membres de sa famille, son fils plus prcisment. Ce dernier, propritaire dune rgie mobile de transmission, est accus davoir lou pour la chane de tlvision KBC. Il fait lobjet dun contrle fiscal et les comptes de son entreprise sont bloqus. Ainsi les intimidations subies par le dput et son entourage nont pas soulev de raction chez le secrtaire gnral du FLN et encore moins au bureau de lAPN qui est rest trangement silencieux alors que limmunit parlementaire a t foule aux pieds.
Le secrtaire gnral du FLN, Amar Sadani, qui avait mis de lexcs dans sa bravade rclamer lloignement du DRS de la vie politique nationale, naura pas eu le courage ne serait-ce que de soffusquer du terrible interrogatoire subi par le dput Bouabdallah, de surcrot cadre de son parti. Le silence de Sadani est dautant plus incomprhensible quil a men une campagne virulente pour dnoncer les agissements de la police politique. Cest croire quil nabhorre pas la pratique pour ce quelle est mais uniquement parce quelle tait pratique par lex-DRS. Quelle survienne aujourdhui que le DRS nest plus ne semble pas le dranger outre mesure.

 

()


: 1 ( 0 1)
 

Interrogatoire du dput Bouabdallah dans une caserne...




06:27 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,