> >

[] [ ]

Le Maroc perd un alli de taille au sein de lUA

(Tags)
 
Le roi du Maroc perd son sang-froid Emir Abdelkader 0 2014-12-17 02:14 PM
Le Maroc perd la main sur le Sahara occidental Emir Abdelkader 0 2014-10-27 03:33 PM
larme gyptienne se taille une Constitution sur mesure Emir Abdelkader 0 2013-12-02 02:05 PM
Le Maroc perd son sang-froid Emir Abdelkader 0 2013-04-11 02:46 PM
le Maroc perd du terrain Emir Abdelkader 0 2012-11-04 01:58 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2016-07-24
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 43,651 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Le Maroc perd un alli de taille au sein de lUA

Le Maroc perd un alli de taille au sein de lUA






Volte-face de lEgypte dans le dossier du Sahara occidental. Si, pendant longtemps, lEgypte a appuy sans rserve la diplomatie marocaine dans le dossier du Sahara occidental au sein de lUA et surtout lONU, o elle a vot en faveur du plan dautonomie propos par le royaume, cette fois elle a pris contrepied la position marocaine, qui perd ainsi un alli de taille au sein de lUA, et mme de lONU.
En mars et en avril derniers, le Caire a en effet fortement plaid au Conseil de scurit en tant que membre non-permanent - la cause du royaume lors de sa crise avec le SG des Nations unies Ban Ki-Moon.

LEgypte ne figure pas sur la liste des 38 pays signataires de la motion rclamant de lUnion africaine la suspension de la RASD. En plus de lEgypte, la Tunisie, la Mauritanie ou encore le Niger se sont tous abstenus de signer cette motion, paraphe par la majorit des pays francophones proches des thses franaises sur la question sahraouie.

Les Etats sus-cit ont tous refus dapposer leur signature sur la lettre des 28 chefs dEtat rclamant la suspension de la RASD. Les cinq mois qui sparent du prochain sommet de lUnion africaine (janvier 2017) risquent dtre dcisifs.

En effet, lAlgrie nentend laisser aucun pouce la diplomatie marocaine si elle tente de renverser la vapeur. Si la diplomatie marocaine use de mensonges et de subterfuges pour tromper certains pays africains, la diplomatie algrienne, forte de son rayonnement international et de ses positions de principe se base sur lefficacit de ses dirigeants pour contrer la vaste offensive mene par le palais royal depuis quelques mois.

En effet, cette offensive lance par le Maroc en direction de certains pays africains fragiles, est venue aprs le rcent rapport labor par les services diplomatiques marocains, qui numre les handicaps du Maroc en Afrique.

Le rapport sinquite du faible poids sur lchiquier africain des pays francophones qui composent le socle des soutiens du Maroc, et qui se reflte par le niveau de moins en moins important de leur influence sur la scne africaine et au sein de lUA .

Le rapport met en garde, dans ce sens, contre la monte en puissance des pays anglophones qui composent le socle des soutiens du clan hostile [notre pays], et qui se traduit par le leadership et linfluence prpondrants quils exercent sur lagenda africain.

Les Marocains craignent la grande dtermination et l engagement virulent et agressif de ces pays pour imposer [leurs] points de vue . Ils en veulent pour preuve les pripties de llection de Madame Zuma la tte de la Commission de lUA qui en est une parfaite illustration .

Les auteurs du rapport suggrent alors Mohamed VI de dpcher des missaires porteurs de messages royaux aux chefs dEtat des pays amis , en tte desquels le rapport cite le Sngal, sans omettre dinclure dans la liste des pays dmarcher , la Libye, la Tunisie et lEgypte.
Alger torpille les desseins du Maroc
LAlgrie a tout de suite ragi aux dclarations intempestives et mensongres des sujets de sa majest qui font feu de tout bois pour travestir la vrit et tenter, par la mme occasion, doccuper le devant de la scne mdiatique. Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal a rappel que la RASD est un membre fondateur de lUA et qu ce titre, il est impossible un pays qui devrait avant toute autre chose qumander son adhsion de poser ses conditions.

Les autorits algriennes ont affirm que le Maroc devait se conformer lacte constitutif de lUA sil voulait adhrer cette organisation continentale. Sellal avait soulign, ce propos, quil tait question dune nouvelle adhsion lUA du fait que le retrait du Maroc a eu lieu de lOrganisation de lunit africaine (OUA) et non de lUnion africaine .

Si le Maroc souhaite adhrer lUA sans condition , lAlgrie ny voit aucun problme, mais il y a des procdures suivre , avait-t-il ajout.

Ces sorties mdiatiques sont dailleurs dmenties dans les faits par des responsables de pays. Aprs lEgypte cest la Libye, par la voix de son ministre des Affaires trangres Mohamed Taher Syala, qui a indiqu hier a Nouakchott que ladhsion du Maroc lUnion africaine (UA) est une nouvelle adhsion , qui devrait se faire selon les termes lacte constitutif de cette organisation panafricaine.

Il sagit dune nouvelle adhsion et non dun retour. Une dmarche qui exige de nouvelles procdures conformment aux termes lacte constitutif de lUA , a prcis le chef de la diplomatie libyenne dans une dclaration lAPS, ajoutant que cette requte devrait tre approuve par la majorit simple des membres (la moiti plus un) .

Le Maroc, qui veut jouer un rle majeur au sein de lUA, na pas les capacits financires et les reins solides pour lui permettre dtre ce pays locomotive quil ne cesse de clamer haut et fort. La CNUCED classe le Maroc un pays pauvre et endett. Linstitution onusienne place le Maroc dans la catgorie des pays pauvres o le stock de la dette extrieure a atteint 311 milliards de dollars entre 2011 et 2013, soit 31,3% du revenu national brut.

Concernant la dette extrieure du Maroc, elle a atteint 34,32 milliards de dollars entre 2011 et 2013, soit 35,4% du revenu national brut. A titre comparatif lAlgrie, dans la mme catgorie, avait une dette extrieure de 5,59 milliards de dollars pour la priode 2011-2013, soit 2,8% du revenu national contre 6,42 milliards de dollars entre 2006 et 2009, soit 4,7% du revenu national.

Comme on le voit, puissance financire tant vante par les mdias marocains nest en effet quun leurre et un mensonge de plus pour placer ce pays comme leader sur le continent africain. LEgypte de Sissi a bien compris cela et a dcid de suivre les leaders africains emmens respectivement par lAfrique du Sud, le Nigeria et lAlgrie.

LE JEUNE INDEPENDANT








 

()


: 1 ( 0 1)
 

Le Maroc perd un alli de taille au sein de lUA




02:05 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,