> >

[] [ ]

LAlgrie, cest notre paradis

(Tags)
 
Robert Mnard : LAlgrie cest notre paradis Emir Abdelkader 0 2015-03-15 11:22 AM
Nous ne devons pas oublier notre dfaite de 82 face lAlgrie Emir Abdelkader 0 2014-06-29 12:07 AM
Notre serment pour lAlgrie, le clip de toutes les polmiques Emir Abdelkader 0 2014-04-03 01:44 PM
Notre Serment pour lAlgrie Abdelaziz Bouteflika Emir Abdelkader 0 2014-03-31 01:16 PM
Le Mujao fait une sortie mdiatique nigmatique LAlgrie et la Mauritanie seront notre cible Emir Abdelkader 0 2012-12-04 03:56 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2016-08-03
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 43,670 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool LAlgrie, cest notre paradis

LAlgrie, cest notre paradis , lance Mnard en dbaptisant une rue de Bziers




Il ny a plus Bziers de rue du 19-mars-1962, date des accords dEvian qui ont mis fin la guerre dAlgrie. Dans laprs-midi du 14 mars, au cours dune crmonie officielle, le maire extrme droite de la ville, Robert Mnard, a procd au changement de nom, dcision vote en janvier en conseil municipal. Un baptme houleux pour la dsormais rue Commandant-Hlie-de-Saint-Marc, un officier mort en 2013, dont le nom reste associ la torture en Algrie et au putsch des gnraux en 1961. Condamn pour cet acte dix ans de prison, le grad avait t graci en 1966 et rhabilit en 1978.

Pour parer tout dbordement, les forces de lordre de Bziers ont dploy des moyens considrables. Un cordon de scurit sparait ainsi les pro-Algrie franaise et la contre-manifestation, reprsentant lensemble des forces de gauche.
Prs de deux mille enthousiastes, anciens parachutistes, militaires ayant fait la guerre dAlgrie et membre de lassociation des anciens de lOAS, lADIMAD, avaient fait le dplacement depuis Bordeaux, Toulouse, Nmes, Grenobleou Lyon. La prfecture attendait vingt-cinq cars, ils ny taient sans doute pas. Parmi les Biterrois, des pieds-noirs, des harkis et des reprsentants de la Ligue du Midi, brandissaient des drapeaux et banderoles marques Matres chez nous .
Beaucoup de brets, de mdailles, de drapeaux tricolores (avec ou sans lempreinte de pieds noirs sur la bande blanche) se distinguaient dans cette foule o la moyenne dge dpassait nettement les 70 ans. Un public qui a attendu patiemment les discours au son de la marche du 1er Zouave diffuse par haut-parleurs : Sous le soleil brlant de lAlgrie, notre tendard flottait calme et vainqueur.
JE NE VEUX PLUS QUE NOUS SOYONS DANS LA REPENTANCE

Le maire est arriv, entour du prsident du cercle algrianiste national et de Blandine de Bellecombe, fille du commandant de Saint-Marc. Robert Mnard, lui-mme n Oran, a t le dernier prendre la parole, trs mu, ne cachant pas sa nostalgie de lAlgrie, notre paradis nous, comme disait et dit toujours ma mre . Oser dire que la guerre dAlgrie sest termine le 19 mars, ce nest pas seulement un mensonge, cest une ignominie, une insulte la mmoire de tous (jeunes du contingent, harkis) qui ont t torturs. LAlgrie, ce nest pas ce quun Benjamin Stora ne cesse dcrire , a-t-il ajout, brocardant lhistorien dont le nom a t siffl. Et de poursuivre, lintention des contre-manifestants : Ils ont voulu hier lAlgrie algrienne. Ils ne veulent pas aujourdhui de la France franaise.
Non, je ne veux plus que nous soyons dans la repentance, je veux dire notre vrit ceux qui armaient le bras des assassins des harkis, aux bourreaux qui nourrissent encore une haine de la France. () Pour nos frres musulmans, il ne faut pas occulter la ralit de notre histoire, Hlie de Saint Marc tait de ceux qui pouvaient mourir pour des ides, pour eux , a conclu llu, achevant son discours sous les acclamations et les slogans Algrie franaise . Le Chant des Africains , rengaine militaire reprise pendant la guerre dAlgrie par les pieds-noirs et les partisans de lAlgrie franaise, a t entonn.
Pendant tous les discours, maintenus lcart 100 mtres de la clbration, les forces de gauche, lus en tte, ont cri leur colre, huant Mnard facho, Mnard assassin ! . Parmi eux : le dput socialiste Sbastien Denaja et le candidat PS dfait par Robert Mnard aux dernires lections municipales, Jean-Michel Du Plaa. Des drapeaux algriens et des tendards communistes, syndicaux, arc-en-ciel, NPA, ont t brandis Les contre-manifestants ont mme chant une Marseillaise pour montrer que Robert Mnard na pas le monopole du chant national.
Ils ntaient que quelques centaines de Bziers et des alentours, lun des responsables expliquant que les responsables ont dissuad les jeunes de venir. Robert Mnard fait de la provocation. Pas la peine dentrer dans son jeu.
La nostalgie de lAlgrie franaise napporte rien de bon, a ragi samedi le premier ministre, en marge dun dplacement Saint-Brieuc (Ctes-dArmor). Le Front national naime pas la France, le Front national nest pas un parti rpublicain, cest rance, cest triste.
Depuis son lection Bziers sous ltiquette du Rassemblement bleu marine, proche du Front national, Robert Mnard a rgulirement suscit des polmiques, en installant une crche catholique la mairie, en interdisant le linge aux fentres ou en armant les policiers municipaux.




 

()


: 1 ( 0 1)
 

LAlgrie, cest notre paradis




10:37 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,