ãäÊÏì ÔÈÇÈ ÇáÌÒÇÆÑ áßá ÇáÚÑÈ

ãäÊÏì ÔÈÇÈ ÇáÌÒÇÆÑ áßá ÇáÚÑÈ (https://www.shababdz.com/vb/)
-   ÞÓã ÇÎÈÇÑ ÇáÕÍÝ (https://www.shababdz.com/vb/f186/)
-   -   France Inter estime que le Maroc est devenu la « propriété privée » du roi (https://www.shababdz.com/vb/shababdz57328/)

Emir Abdelkader 2014-03-19 05:14 PM

France Inter estime que le Maroc est devenu la « propriété privée » du roi
 
France Inter estime que le Maroc est devenu la « propriété privée » du roi

Le poète Abdellatif Laâbi, a été reçu vendredi 7 mars à Rabat, par Pascale Clark, animatrice de la radio française France Inter. C’était lors du Festival Etonnants Voyageurs qui a lieu à Rabat et Salé du 6 au 9 mars 2014.
Lors de cette émission, il a été question de notre grande dictature en babouches. Naturellement, la radio française et ses journalistes ont mis les formes pour expliquer ce que c’est que la tyrannie alaouite, l’accaparement du pouvoir par une petite clique qui tourne autour du roi, mais les choses ont été dites.
Pour une radio française, c’est franchement osé. Surtout en ce moment de chantage marocain à la France après l’épisode d’Abdellatif Hammouchi, le patron de la DST, la police politique marocaine.

Voilà la présentation de cette émission telle qu’elle a été présentée par le site France Inter :
Abdellatif Laâbi ne cesse de réclamer la démocratie dans son pays, le Maroc. Après le régime autoritaire de Hassan II durant lequel il a passé de longues années en prison, un immense espoir est né avec l’accession au trône de Mohammed VI. Mais Laâbi comme le peuple tout entier ont rapidement déchanté. Le nouveau roi et une oligarchie obéissante se sont emparés du pouvoir, réduisant les organes d’un fonctionnement démocratique (parlement, partis politiques, syndicats) à des coquilles vides. Certes, la presse paraît plus libre qu’auparavant mais c’est à sa médiocre audience qu’elle doit la relative clémence dont elle jouit. Les institutions sont faibles, les intellectuels méprisés et le roi régit son pays comme s’il s’agissait d’une propriété privée…
A Demain, pour ne pas provoquer une campagne médiatique contre Abdellatif Laâbi, Pascale Clark et le reste de l’équipe de France Inter (et peut-être même leur expulsion de notre cher pays), nous avons décidé de publier l’information seulement après la fin du Festival.


Badr Soundouss



http://demainonline.com/logo1.JPG


ÇáÓÇÚÉ ÇáÂä 04:45 PM

Powered by vBulletin® Version 3.8.7 .Copyright ©2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd


Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.