> >

[] [ ]

Saadani rclame la dmission du gnral Toufik, chef du DRS

(Tags)
 
Egypte: le chef de larme candidat la prsidence si le peuple le rclame Emir Abdelkader 0 2014-01-12 12:39 PM
Urgent : Abdelfattah Mourou annonce sa dmission d'Ennahdha Emir Abdelkader 0 2013-12-22 01:05 AM
lAMDH rclame la vrit sur lassassinat de Ben Barka Emir Abdelkader 0 2013-10-30 02:21 PM
Gnral Giap : Mon peuple, mon gnral ! Emir Abdelkader 0 2013-10-06 02:26 PM
Bouteflika rduit les prrogatives du gnral Toufik la tte du DRS Emir Abdelkader 0 2013-09-12 04:10 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-02-04
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Saadani rclame la dmission du gnral Toufik, chef du DRS

Algrie : Saadani rclame la dmission du gnral Toufik, chef du DRS

Dans une interview au site Tout sur lAlgrie , Amar Saadani, le secrtaire gnral du FLN, se livre une diatribe indite contre le gnral Mohamed Mdine, chef du puissant DRS. Et appelle publiquement sa dmission.
La perpespective de llection prsidentielle, le 17 avril prochain, libre la parole politique en Algrie. Amar Saadani, le secrtaire gnral du Front de libration nationale (FLN, parti majoritaire), a appel lundi 3 fvrier le tout puissant patron du renseignement, le gnral Mohamed Mdine, alias Toufik, dmissionner.
Si nous valuons les missions de la scurit intrieure dans certaines affaires importantes, on constatera que ce service a multipli les checs, a affirm Amar Saadani dans une interview accorde au site lectronique Tout sur lAlgrie. À mon avis, Toufik aurait d dmissionner aprs ces checs .
>> Lire notre dossier spcial Algrie : le grand saut dans le vide
Le patron du FLN avait dj vivement critiqu les services de renseignements militaires (Dpartement du Renseignement et de la Scurit, DRS) auparavant. Parmi ces checs imputs au chef du DRS, il cite notamment lassassinat du prsident Mohamed Boudiaf en juin 1992, celui des moines franais de Tibehirine, en mai 1996, ou encore lattentat manqu contre le prsident Bouteflika Batna (sud est dAlger), en septembre 2007.

Le DRS sest occup des affaires des partis politiques, de la justice et de la presse
Pour Amar Saadani, lu secrtaire gnral du FLN en aot 2013 malgr la fronde de nombre de ses membres, la prsence de la scurit intrieure dans toutes les institutions laisse limpression que le pouvoir en Algrie nest pas civil . Au lieu de soccuper de la scurit du pays, ce dpartement (DRS), sest occup des affaires des partis politiques, de la justice et de la presse , accuse-t-il encore.

Le prsident Bouteflika a dj opr dimportants changements au sein du DRS dbut septembre, suivis dun remaniement ministriel. Il a plac trois services nvralgiques de larme, jusqu prsent chapeauts par le DRS, sous lautorit directe dun proche, le gnral Ahmed Gad Salah, chef dtat-major promu vice-ministre de la Dfense. À une question sur linfluence de Said Bouteflika, le frre du prsident, dans la gestion du pays, le chef du FLN parle de rumeur et de mensonge .
Affaire Sonatrach
Évoquant les affaires de corruption, notamment au sein du groupe public ptrolier Sonatrach, impliquant lancien ministre de lÉnergie Chakib Khellil, Amar Saadani y voit la main du DRS qui ne cesse dinventer des histoires sur le cercle proche du prsident . Lancien ministre est poursuivi en Algrie, mais aussi en Italie, pour escroquerie et corruption, tout comme un autre proche du cercle prsidentiel, lex-golden boy Rafik Khalifa, extrad de Londres fin dcembre pour tre nouveau jug en Algrie.

À 76 ans dont presque 15 ans au pouvoir, Abdelaziz Bouteflika est fragilis par au moins un AVC, qui la hospitalis 80 jours en France en 2013. Depuis son retour en juillet, il na jamais parl son peuple mais a reu des personnalits trangres comme le Premier ministre tunisien, Mehdi Joma, qui tait Alger ce week-end et de proches collaborateurs.
Amar Saadani sest fait lavocat dun quatrime mandat du prsident Bouteflika au nom de la stabilit du pays. Mais le principal intress ne sest jusqu prsent pas prononc. Il reste encore du temps avant lchance du 4 mars minuit , a dclar dimanche son Premier ministre, Abdelmalek Sellal.



Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source


jeuneafrique.com
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Saadani rclame la dmission du gnral Toufik, chef du DRS




05:06 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,