> >

[] [ ]

Les Libyens assaillis par des rumeurs de coup dEtat

(Tags)
 
Tentative de coup dEtat djoue Emir Abdelkader 0 2014-02-14 06:20 PM
la faiblesse de lEtat, principal souci des Libyens Emir Abdelkader 0 2013-11-18 01:57 PM
Bouteflika invalideles rumeurs Emir Abdelkader 0 2013-07-17 07:43 PM
l'entourage du prsident Mohamed Morsi dnonce "un coup d'Etat militaire" Emir Abdelkader 0 2013-07-03 06:58 PM
La Tunisie vise par un coup dEtat wahhabite orchestr par le Qatar Emir Abdelkader 0 2013-04-15 02:07 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-02-15
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,659 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Les Libyens assaillis par des rumeurs de coup dEtat

Les Libyens assaillis par des rumeurs de coup dEtat




En annonant, hier, le renversement du gouvernement de Ali Zeidan par un groupe de militaires dirig par un gnral la retraire, la chane de tlvision Al Arabiya a mis toute la Libye en tat dalerte maximum.


La nouvelle, qui sest rpandue comme une trane de poudre travers le monde entier, a suscit tellement de ractions que les autorits libyennes ont d sortir de leur mutisme pour dmentir ce qui ntait finalement quune rumeur. Mais il nempche que, dans les faits, il y a bien eu un appel un coup dEtat. Un coup dEtat qui, nanmoins, est rest au stade des intentions.Tout a commenc par une vido publie sur internet dans laquelle Khalifa Haftar, un ancien commandant de la rbellion qui a particip au renversement du rgime de Mouammar El Gueddafi en 2011, a annonc une initiative prvoyant la suspension des autorits de transition.
Dans son intervention, Khalifa Haftar qui a revtu pour la circonstance son uniforme ira mme plus loin en affirmant que le commandement de lArme nationale libyenne va annoncer une initiative pour une feuille de route qui sera rendue publique dans les prochains jours, en consultation avec les diffrentes parties. Cette initiative, a-t-il dit, prvoit la suspension du Congrs gnral national (CGN, Parlement) et du gouvernement de transition et la formation dune commission prsidentielle. Larme a dcid de ragir non pas pour gouverner mais pour prparer les conditions propices des lections, a-t-il ajout. La suite tout le monde la connat. Le contenu de la vido a t repris en un temps clair par des rseaux sociaux et des mdias qui en ont vite fait un scoop.

Haftar, larbre qui cache la fort ?

Devant une telle situation, le Premier ministre Ali Zeidan ne pouvait donc pas rester les bras croiss et continuer savourer tranquillement son week-end. Il a d improviser un discours pour nier sa mise lcart. Apparu la fois furieux et ferme, M. Zeidan a qualifi les rumeurs en question de ridicules, affirmant avec vhmence que M. Haftar nappartient pas linstitution de larme. Il a t mis la retraite, a martel M. Zeidan, ajoutant que les institutions de lEtat fonctionnaient normalement. Le colonel Ali Al Chikhi, porte-parole du chef dtat-major de larme libyenne, a de son ct soutenu aussi que cest un mensonge. La situation est sous contrle et il ny a aucun mouvement suspect. Originaire de lEst libyen, le gnral Khalifa Haftar faisait partie, mentionne-t-on, de larme du dirigeant dchu Mouammar El Gueddafi. Il avait fait dfection la fin des annes 1980 pour aller sinstaller aux Etats-Unis. Lofficier suprieur rapparatra aprs le dclenchement de la rvolte.Mme sil demeure en poste, Ali Zeidan reste nanmoins trs affaibli politiquement. Il est actuellement contest par de nombreux dputs du Parlement. Y compris par ceux appartenant au courant dit libral que reprsente Mahmoud Jibril, un homme qui na jamais cach son apptit vorace pour le pouvoir. Donc, aujourdhui, presque tout le monde veut avoir la tte de Zeidan. A commencer par les islamistes du PJC, le Parti de la justice et de la construction.

La raison sexpliquerait, en partie, par son incapacit relancer la machine conomique libyenne et restaurer la scurit dans un pays pris en otage, depuis deux annes, par des milices surarmes qui font la loi et des groupes terroristes. Mais la course pour le pouvoir y est aussi pour beaucoup de choses. Comme on le voit bien, le Premier ministre libyen ne reste donc toujours pas labri dune mauvaise surprise.
Le raisonnement vaut surtout sil savre quil y a effectivement des acteurs qui sont tents de rditer le scnario gyptien en Libye afin de reprendre la situation en main. Dans le cas prsent, on ignore dailleurs encore si lex-officier libyen qui vient dappeler au coup dEtat disposait dun quelconque soutien dans les rangs de larme ou des ex-rebelles. Mais quoi que lon dise, Ali Zeidan que de nombreuses sources prsentent comme un homme politique dsintress et soucieux uniquement des intrts de la Libye dispose dun avantage important. Il est soutenu par les Occidentaux et les pays de la rgion. Il ne sera donc pas ais par ses adversaires de le dboulonner.


Le Niger remet Tripoli un ex-responsable du rgime dEl Gueddafi :

Le Niger a remis hier Tripoli le chef de scurit intrieure de lex-rgime de Mouammar El Gueddafi, Abdallah Mansour, a annonc le gouvernement libyen. Dans un communiqu, le gouvernement affirme avoir transmis aux autorits nigriennes des preuves dimplication de M. Mansour dans la planification dactes terroristes visant dstabiliser la Libye. Niamey a par consquent considr que lex-responsable avait viol les engagements quil avait pris et navait pas respect les conditions de son asile, selon le communiqu.
Le gouvernement libyen a affirm quil sengageait garantir M. Mansour tous ses droits pour un procs quitable conforme aux normes internationales. Abdallah Mansour tait un secrtaire et conseiller du colonel El Gueddafi. En 2011, il avait t nomm chef de lorgane de scurit intrieure. Selon le gouvernement libyen, M. Mansour est impliqu dans les troubles qui ont eu les dernires semaines dans le sud libyen, o des partisans prsums de lancien rgime avaient pris brivement le contrle dune base militaire.
Des organisations de dfense des droits de lhomme critiquent rgulirement les conditions de jugement des ex-responsables. Human Rights Watch a appel jeudi Tripoli permettre Seif Al Islam, fils de Mouammar El Gueddafi, et dautres responsables de son rgime inculps pour la rpression de la rvolte de 2011, davoir accs des avocats.
R.I.

Zine Cherfaoui





'El Watan
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Les Libyens assaillis par des rumeurs de coup dEtat




07:35 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,