> >

[] [ ]

Lorsque les islamo-conservateurs sallient contre la femme

(Tags)
 
Chez nous, la femme est mme devenue lennemie de la femme Emir Abdelkader 0 2015-02-27 06:43 PM
Irak: des habitants sunnites et chiites sallient... Emir Abdelkader 0 2014-10-08 11:20 AM
Leffet boomerang de lislamo-terrorisme que la France soutient en Syrie Emir Abdelkader 0 2014-07-18 12:24 AM
Ennahar se dchane contre Vahid et sen prend sa femme Emir Abdelkader 0 2014-07-09 03:31 PM
Belgique : Graves violences au commissariat contre une femme en niquab Emir Abdelkader 0 2012-07-05 05:05 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-03-30
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Lorsque les islamo-conservateurs sallient contre la femme

Lorsque les islamo-conservateurs sallient contre la femme








En 2014, 40 femmes ont t assassines, 23 ont chapp la mort et 6886 autres ont t agresses physiquement. Les auteurs sont les maris dans 7737 cas, des membres de la famille dans 3209 cas et des trangers dans 15 707 cas.


Des chiffrent qui appellent la mobilisation pour que la loi sur la protection des femmes soit une priorit La violence lgard des femmes ne cesse de prendre de lampleur. Elle nintresse pas les islamo-conservateurs et leurs relais au Parlement, qui mnent, depuis des semaines, des campagnes mdiatiques pour le retrait de la loi sur les violences conjugales.
Pourtant, en 2014, les tribunaux ont enregistr 40 affaires de femmes assassines, 23 autres de tentative dassassinat et 6886 de coups et blessures volontaires. Les auteurs sont les maris dans 7737 cas, des membres de la famille dans 3209 cas, et des personnes trangres dans 15 707 cas.
En effet, selon un bilan tabli par le ministre de la Justice, durant lanne 2014, il y a eu 40 affaires dhomicide enrles dans les tribunaux, dont 37 avaient t juges. Les chiffres officiels font tat galement de 23 autres affaires de tentative dassassinat contre des femmes, dont 21 seulement ont t juges. Les coups et blessures volontaires viennent en premire position par rapport aux violences commises contre les femmes avec 6886 affaires, dont 634 seulement ont t juges.
Les coups lgers reprsentent 5865 affaires, les menaces 5208, labandon de famille 4192, le harclement sexuel 83 affaires, le viol 188, lattentat la pudeur 1180 affaires, linsulte 8912 affaires et la diffamation 903 affaires. Selon toujours le mme bilan, les auteurs de ces violences sont en majorit, dans 7737 cas, les maris, 3209 cas, un membre de la famille, 667 cas, un collgue de travail. Les auteurs de ces violences sont aussi des hommes avec lesquels les victimes nont aucun lien de parent ou de travail. En 2014, 15 707 Algriens ont t condamns pour avoir commis des violences lgard des femmes dans un espace public.
Ces chiffres sont loin de reprsenter la ralit, parce que rares sont les victimes qui osent aller dposer une plainte auprs des tribunaux. De nombreuses affaires sont galement enregistres au niveau des commissariats.
Les statistiques de 2014 montrent une volution inquitante des violences lgard des femmes. En effet, durant les 9 premiers mois seulement, la Sret nationale a enregistr 7091 femmes violentes, dont 4113 ont t victimes de violences conjugales, 1960 agresses dans la rue et 156 autres sur leur lieu de travail. Les violences physiques occupent la premire position avec 1508 victimes, suivies des agressions sexuelles avec 205 cas et le harclement sexuel avec 71 cas. Durant la mme priode, 27 femmes ont t assassines.

Rsignation et douleur

Les profils de ces victimes montrent que les femmes divorces sont sujettes aux violences, avec 751 victimes, ainsi que les veuves, avec 440 cas, et les femmes maries avec 3847 cas. Encore une fois, et tous les spcialistes le soulignent, ces statistiques cachent un chiffre noir qui du reste est impossible avoir en raison de cet environnement qui fait que les femmes ont souvent peur daller se plaindre de leurs agresseurs, surtout lorsquil sagit du mari ou dun membre de la famille.

Les pesanteurs socioculturelles, le poids dune religion mal interprte font que les victimes se rsignent souvent dans la douleur et le silence. Ce qui a suscit de vives ractions de la part des militants des droits de lhomme et les ONG internationales, qui nont de cesse dpingler lAlgrie sur cette question. Lamendement du code pnal, pour introduire des dispositions allant dans le sens dune meilleure protection des femmes, nest en ralit que le fruit dun long combat du mouvement fminin et des juristes.
Cependant, jamais un texte de loi na suscit autant de ractions lAPN, avant quil ne soit adopt au dbut du mois de mars en cours. Plus de 140 questions orales, qui frisent linsulte, ont t poses au ministre de la Justice, qui visiblement a t trs surpris de voir des dputs, y compris de sa formation politique, constituer un front trs hostile cette loi. Compos de dputs islamo-conservateurs de lAlliance de lAlgrie verte, de TAJ, du FLN et mme dindpendants, ce front sest attaqu avec virulence au projet de loi, le prsentant comme un texte qui porte atteinte la famille.
Les arguments avancs pour descendre en flammes cette loi relvent carrment de la misogynie. Pour les islamo-conservateurs, si les femmes sont agresses dans la rue, cest de leur faute. Et si lune delles est battue par son mari et quelle dpose plainte contre lui, elle fera exploser la famille. Plus grave, un dput islamiste va jusqu dclarer : On ne peut criminaliser un homme qui a t excit par une femme. Une dpute de la mme mouvance voque le risque dune suprmatie de la femme sur lhomme, et une autre relve que les femmes par leurs habits non conformes la charia sont responsables de la violence des hommes.
Protger les populations vulnrables

Des dclarations qui nous renvoient cette sinistre poque o les dputs discutaient de la longueur du bton avec lequel le mari devrait battre son pouse, et de toute faon, comme lavait bien soulign lun deux, mme si lui ne sait pas pourquoi, elle, elle le sait.
Pris partie, le ministre de la Justice, Tayeb Louh, dfend sa loi en disant : Le fait de ne pas prendre les mesures ncessaires pour mettre fin la violence faite la femme est contraire aux prceptes de la charia qui la protge et prserve sa dignit. Personnellement, jai une femme et des filles et je dois prserver leur dignit. Personne ne peut accepter que la dignit de la femme soit bafoue. Oui personne, sauf certains dputs, qui restent enferms dans cette logique de suprmatie de lhomme sur la femme. Pourtant, ce texte est venu mettre un terme une situation de non-droit qui a trop dur.

Pour les militants des droits de lhomme, lEtat est dans lobligation de protger les populations vulnrables, notamment les femmes et les enfants. Raison pour laquelle les autorits, durant longtemps pingles par les ONG des droits de lhomme et le mouvement fminin, ont fini par amender le code pnal afin de prendre en charge ce flau qui porte atteinte la dignit humaine. La riposte des islamo-conservateurs tait prvisible, dans la mesure o il est question de permettre la loi de sexercer mme dans la cellule familiale, lieu quils considrent (islamo-conservateurs) comme tant leur territoire.
Leur violente riposte contre un texte qui, en finalit, protge, nos filles, nos mres, et nos surs, na dautre explication que cette volont avre de maintenir les femmes, surtout les pouses, sous leur domination.
Raison pour laquelle, depuis ladoption du projet de loi (au forceps), ils mnent une campagne mdiatique (sur les chanes de tlvision prives) insidieuse et manipulatrice, mais aussi un lobbying de bas niveau pour un retrait pur et simple de la loi, avant quelle ne soit dbattue au Snat. Des sources bien informes, se dclarent rvoltes de voir des dputs contacter des ministres, de hauts responsables de lEtat, y compris le frre du Prsident, pour les pousser peser de leur poids et procder au retrait de la loi.
Certains snateurs ont t approchs pour servir de relais, et dj des rumeurs sur la dprogrammation de ce texte circulent dans les couloirs du Snat, dautant quaucune explication na t donne, au renvoi sine die de lexamen de cette loi, prvue le 22 mars. Force est de constater que les questions lies aux droits et la dignit des femmes sont celles qui suscitent le plus de dbat et de rticence, parce quelles renseignent sur la vritable nature du projet de socit.
Dnoncer la corruption qui gangrne la sphre publique, rclamer plus de contrle sur la gestion des deniers publics, dfendre les liberts collectives et individuelles, rclamer une justice indpendante ne font pas partie des priorits des islamistes et conservateurs, dont le seul souci est de faire en sorte que la femme nchappe pas au contrle et la domination de lhomme. 

Salima Tlemani


 

()


: 1 ( 0 1)
 

Lorsque les islamo-conservateurs sallient contre la femme




02:29 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,