> >

[] [ ]

un gouvernement de lami du roi...

(Tags)
 
que se passe-t-il au gouvernement ? Emir Abdelkader 0 2015-04-27 01:24 PM
Les protestations du gouvernement sahraoui Emir Abdelkader 0 2014-12-29 02:59 PM
Le gouvernement au pied du mur Emir Abdelkader 0 2014-12-01 02:49 PM
Nouveau gouvernement : ... Emir Abdelkader 0 2014-05-04 02:19 PM
Chef du gouvernement tunisien:... Emir Abdelkader 0 2014-02-02 01:08 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2017-04-06
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 46,852 [+]
: 2369
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
un gouvernement de lami du roi...

Maroc : un gouvernement de lami du roi, mais prsid par un islamiste

Les islamistes marocains auront bu le calice jusqu la lie. Ils ont mis un premier genou terre, fin mars, en acceptant les conditions poses par un homme proche du roi Mohamed VI pour former une coalition gouvernementale. Ils ont mis le deuxime genou terre, dbut avril, en transigeant sur la composition dun Excutif o non seulement ils perdent du poids mais dont fait partie lune de leurs btes noires.


Six mois aprs les lections lgislatives, le Maroc a enfin un gouvernement plthorique compos de 39 ministres et secrtaires dÉtat appartenant six partis politiques nomms hier, mercredi, par le souverain. Lislamiste Saadeddine el Othmani a russi en deux semaines ce que son chef politique, Abdelilah Benkirane, ntait pas parvenu faire en cinq mois : former un gouvernement.
Mais il en a pay le prix fort car le nouvel Excutif ne reflte pas tout fait le rsultat des lections doctobre 2016 que le Parti de la justice et du dveloppement (PJD, islamiste modr, dont Benkirane est le chef incontest, a gagn avec une majorit relative plus large que celle quil avait obtenue cinq ans auparavant.
El Othmani a dabord accept, comme le lui exigeait Aziz Akhannouch, un milliardaire et homme politique trs proche du monarque, que lUnion socialiste des forces populaire, un parti en dclin, fasse partie de la coalition avec une autre formation encore moins importante (lUnion constitutionnelle). Leur apport de voix la Chambre des reprsentants (Parlement) ntait pas ncessaire. La manuvre tait autre : plus la coalition slargissait, moins le vainqueur lectoral serait influent.
Aux portefeuilles quoccupent les six partis, il faut dailleurs ajouter ceux de souverainet, cest--dire de ministres sans appartenance politique mais directement choisis et nomms par le roi, mme si cela ne rentre pas dans ses attributions constitutionnelles. Ils lui rendent donc davantage compte quau chef de lExcutif.
La liste est longue. Il sagit notamment du ministre des Habous, Ahmed Toufiq ; de celui des Affaires trangres, Nasser Burita ; de lIntrieur, Abdelouafi Laftit ; du responsable de la Dfense nationale, Abdellatif Loudiyi ou encore du secrtaire gnral du gouvernement, Mohamed Hajoui, qui a rang de ministre.
Le ministre de lÉducation nationale est lui aussi apparemment tomb cette fois-ci sous la coupe du Palais. Son patron est dsormais Mohamed Hassad, ministre de lIntrieur dans le prcdant gouvernement et qui a fait toute sa carrire dans lappareil dÉtat. Cest lui qui, quand il tait wali de Tanger, avait fait interdire, en aot 2012, un meeting des jeunesses islamistes o Benkirane devait prendre la parole.
Lentre de Hassad, en 2014, dans son gouvernement comme ministre de lIntrieur, avait t dure avaler pour Benkirane tout comme lest maintenant pour Othmani larrive ce mme portefeuille dAbdelouafi Laftit, qui tait wali de Rabat jusqu mercredi. Quand il occupait ce poste, il avait achet, dbut 2016 dans un quartier hupp de Rabat, un terrain appartenant lÉtat un prix dix fois infrieur sa valeur de march. Les islamistes lui avaient vhment reproch de senrichir sur le dos de lÉtat, mais les ministres des Finances et de lIntrieur taient sortis en trombe dfendre la lgalit de lopration.
Les revers du PJD ne sarrtent pas l. Lun de ses poids lourds, Mustapha Ramid, perd le ministre de la Justice pour devenir ministre des Droits de lHomme, un nouveau portefeuille sans grand contenu. Autre revers : certains ministres islamistes dans le dernier gouvernement Benkirane deviennent maintenant ministres dlgus soumis lautorit de ministres part entire.
Le nombre de portefeuilles dvolus au PJD (125 siges au Parlement ) est peine suprieur celui du Rassemblement national des indpendants (37 siges). Il est vrai que cette formation, cre de toutes pices par lIntrieur la fin des annes soixante-dix, est dirige par Akhannouch, lhomme daffaires proche du souverain. Cet homme qui dtient la deuxime fortune du Maroc, daprs la revue amricaine Forbes, garde lui-mme le portefeuille de lAgriculture et voit mme ses comptences largies. On a le gouvernement dAkhannouch, mais prsid par Othmani , blaguent certains Marocains sur les rseaux sociaux.
Toutes ces dconvenues provoquent des tiraillements au sein de la formation islamiste. Elles sont dabord palpables sur les rseaux sociaux o nombre de jeunes qui disent militer au PJD ou qui sympathisent avec le parti expriment leur dception et avouent, parfois, se sentir humilis.
Parmi les tnors du parti, des voix slvent aussi pour revendiquer la tenue dun Conseil national, lorgane suprme de la formation, pour dbattre du bien-fond des concessions ralises.
Abdelali Hamidine, vice-prsident de ce Conseil national, ose expliquer avec franchise que ce gouvernement nest pas le rsultat dalliances entre partis politiques libres et souverains . Il est lexpression de la volont des plus forts impose des partis politiques dpourvus de toute volont , ajoute-t-il.
Allant jusquau bout de ce raisonnement, certains islamistes se demandent mme sil ne faut pas prendre ses distances avec un gouvernement dirig, en thorie, par lun des leurs. Le parti est dans la tourmente. Ctait sans doute aussi un des buts de ceux qui lont pouss mettre les deux genoux terre.




 

()

« | " " ... »

: 1 ( 0 1)
 

un gouvernement de lami du roi...




08:59 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,