> >

[] [ ]

La France mritait-elle de gagner la Coupe du monde ?

(Tags)
 
l'attribution de la Coupe du monde l'Afrique du Sud tait "corrompue" Emir Abdelkader 0 2015-05-28 12:17 PM
Pas le choix : gagner, seulement gagner Emir Abdelkader 0 2014-06-30 12:48 PM
Qatar : La coupe (du monde) est pleine Emir Abdelkader 0 2014-06-02 01:14 AM
Coupe du Monde : Bonne nouvelle pour les tlspectateurs algriens Emir Abdelkader 0 2014-05-13 06:00 PM
Elle tonne le monde par sa mutation politique sacre Tunisie! Emir Abdelkader 0 2014-02-03 08:26 AM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
4
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 46,852 [+]
: 2369
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool La France mritait-elle de gagner la Coupe du monde ?

La France mritait-elle de gagner la Coupe du monde ?

Je men fous dtre un champion du monde moche . Lexpression est de lattaquant franais Antoine Griezman qui rpliquait aux piques du gardien belge Thibaut Courtois propos du jeu peu attractif dvelopp par les Bleus durant ce mondial russe.
Si les critiques navaient fus que de Belgique, on les aurait mises sur le compte de la frustration qui sest empare du plat pays suite llimination en demi-finale de ses Diables pourtant mieux organiss, plus vifs et plus entreprenants, par une quipe de France qui sest contente 90 minutes durant de repousser les assauts de Hazard, De Bruyne et Lukaku.
Larbitrage vido en cause

Dans cette demi-finale contre les Belges, les Franais avaient russi un exploit unique dans les annales cette chelle : un but pour zro occasion. Un paradoxe suffisamment rare pour chapper aux observateurs du reste du monde qui nont pas manqu non plus de relever une autre anomalie difficilement contestable, celle de lavant-centre Olivier Giroud qui na pas sign le moindre but en sept matches presque pleins.
Il y a aussi larbitrage vido, la nouveaut de cette Coupe du monde, qui a cr plus de polmiques quil nen a vit. En finale justement, le penalty accord la France grce au recours cette technologie a soulev des vagues de critiques, les uns estimant quil ny avait pas faute, les autres y voyant le tournant du match en ce sens que le moral des Croates a t sap irrversiblement.
Dans les pays dont les slections ont eu subir le hold-up des Bleus en Russie et partout ailleurs, y compris en France, on reconnat que ldition 2018 de la Coupe du monde na pas rcompens le meilleur jeu. Ce qui est loin de constituer une tradition au Mondial. Si lon excepte celle de 1994 qui a vu le Brsil triompher sans briller, la Coupe du monde a presque toujours chu aux quipes compltes , cest--dire celles qui allient rigueur dfensive, volume de jeu, animation offensive et talents individuels.
Ce fut le cas de lEspagne qui a conquis le monde avec son tiki taka en 2010, de lItalie qui na renou avec le couronnement mondial quen abandonnant son clbre catenaccio en 2006 ou encore de lAllemagne qui, en 2014, sest avre une machine marquer, jusqu mettre sept pageots au Brsil sur ses propres terres. Cette Coupe du monde russe, elle, a rcompens le jeu le plus efficace. On a rarement vu un tel ralisme ce niveau.
Didier Deschamps, le slectionneur que la France clbre aujourdhui comme un hros, savait ce quil voulait ds le dbut. Et surtout comment y parvenir. Il tait venu en Russie pour remporter le titre mondial avec, quelque part au fond de sa tte, le souvenir de lissue dramatique de la dernire finale de lEuro o le Portugal, sans Cristiano, sa star plantaire, avait mis dedans, en prolongations, lune des rares occasions quil stait procur durant tout le match, privant la France, chez elle, dun autre titre majeur qui lui tendait les bras. Exprience traumatisante ? Peut-tre. Deschamps a surtout appris que, dans ce genre de tournois, lhistoire ne retient que lissue finale, soit le nom du vainqueur. La manire, elle, appartient la case des dtails.
Dommage, car la France avait sans doute les moyens dallier le rsultat et la manire. Avec la vitesse de Mbapp, lopportunisme et la vision du jeu de Griezman, le talent de Dembl et lexprience de Benzema, les Bleus pouvaient cracher le feu et gagner tout en faisant se lever les foules dadmiration. Mais tout au long du tournoi, on a vu Mbapp souvent rduit des tches dfensives suivies de contre-attaques- et Dembl chauffer le banc, pourtant achet pour 145 millions deuros par le Bara. Quant Benzema, buteur de la dernire finale de la Ligue des Champions quil a remporte avec le Real Madrid pour la troisime fois daffile, il na mme pas t du voyage en Russie. Ce sont des choix quil sagit dsormais de respecter, faute de les saluer.
Le fruit dun travail de longue haleine

Durant cette Coupe du monde, on a vu de belles quipes, du beau football, du jeu lch et des individualits hors du commun. La Belgique est sans doute celle qui a impressionn le plus avec son matre jouer Eden Hazard. Le Brsil de Neymar na pas non plus dmrit, tandis que lEspagne, impressionnante de matrise avant le dbut du tournoi, a commis limprudence de se sparer de son coach 48 heures de son premier match. La Croatie aussi pouvait prtendre mieux, mme si cette place de finaliste est dj au-del des attentes de cette jeune nation.
Nanmoins, dire que le sacre de la France est immrit cest prendre le risque dtre injuste avec une gnration de joueurs talentueux, qui plus est jeune, comme Mbapp qui, lorsque son coach actuel soulevait la Coupe du monde il y a vingt ans, ntait pas encore n. Le groupe pris par Deschamps en Russie prsente un paradoxe impressionnant : deuxime plus jeune effectif du tournoi (25 ans et 10 mois) mais le plus cher en termes de valeur marchande des joueurs qui le composent. Cest aussi cela que le Mondial russe a rcompens : le talent et la valeur intrinsque des joueurs.
Le tournoi fut aussi laboutissement de longues annes de labeur pour plusieurs nations, prcisment celles qui ont mis sur la formation puis lexportation des talents vers les meilleurs championnats de la plante. Celles qui composent le podium, la France, la Croatie et la Belgique, rentrent justement dans cette case. Lcole franaise est sans doute la plus efficace par ses mthodes bien-sr, mais aussi par ses valeurs dgalit et de lacit qui font que pour russir dans le foot, il nest pas forcment ncessaire dtre bien n . La diversit est assurment la force premire des slections franaises, tous chelons confondus. Laisser sur le banc le quatrime joueur le plus cher de lhistoire du foot (Dembl) et la maison un triple champion dEurope (Benzema), cela, il ny a que la France qui peut se le permettre grce limmense vivier que reclent ses centres de formation.
Un vivier tellement inpuisable quil fournit en joueurs dautres slections dun assez bon niveau, comme lAlgrie en 2014 ou le Maroc durant ldition de cette anne. Rien que pour cette politique claire des responsables de son football, la France mrite amplement son titre et ceux venir puisque, au risque de le rpter, le groupe qui vient de conqurir le monde na que 25 ans




 

()

« Ӕ | - »

: 1 ( 0 1)
 

La France mritait-elle de gagner la Coupe du monde ?




09:35 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,